Des dangers de la pensée unique (Boris Cyrulnik)

« Depuis le lycée, j’ai toujours été réticent aux théories qui mènent au pouvoir, qu’elles soient politiques, culturelles ou scientifiques. Je suis angoissé par ceux qui se soumettent à leurs certitudes; je les crois capables de tout, du pire évidemment comme pour les camps d’extermination, les lobotomies ou l’exclusion sociale. Les réciteurs m’inquiètent et j’aime les douteurs qui mettent des questions à la place des conclusions. L’évolution des idées est une preuve de vitalité, le fixisme témoigne de leur pétrification. »

Boris Cyrulnik – Les âmes blessées – Odile Jacob (2014)

Le management libérant de Claude Onesta

Je vous invite à lire cet article de Nicolas Cordier sur le rôle de Claude Onesta dans le succès de l’équipe de France de handball . Plein de leçons à en tirer pour la vie en entreprise ? Et allez voir sur son site où vous trouverez d’autres excellents articles !

Blog de Nicolas Cordier

Le 1er février à Doha, l’équipe de France de handball remporte un cinquième titre mondial après les titres de 1995, 2001, 2009 et 2011 ! Championne d’Europe, double championne olympique en titre, la France détient aujourd’hui simultanément les trois titres majeurs de France quintuple championne du monde de Handballla discipline, comme en 2010. La performance est unique dans l’histoire des sports collectifs. L’ailier gauche Michaël Guigou donne une première explication à cette soif de titres : « Le secret, c’est je pense l’humilité, le fait de se remettre en question à chaque fois. On essaie de se remettre en question, d’être toujours motivé, de vouloir gagner encore des titres. »

Vingt ans après le sacre mondial des « Barjots » en Islande, après les « Costaux » dans les années 2000, ceux qu’on appelle aujourd’hui les « Experts » continuent d’impressionner par leur longévité au plus haut niveau : dix finales internationales victorieuses de suite, série en cours ! Évidemment, cette équipe a du…

View original post 1 999 mots de plus

Capitalisme ou libéralisme ? Pas seulement une question de sémantique

Dans un article paru sur Slate.fr, le 6 février 2015, et intitulé « Libéral ou capitaliste: ce n’est pas la même chose », trois chercheurs en économie [1] nous proposent une réflexion éclairante sur ce qui rapproche et différentie le capitalisme et le libéralisme. La faible culture économique de nombreux responsables français et l’utilisation des mots comme des armes politiques et non comme des arguments à débattre fait que la distinction entre capitalisme et libéralisme est rarement faite en France.

L’article de Slate est bâti autour de deux arguments : le premier est que le discours habituel fait une confusion entre le libéralisme et le capitalisme, ce qui revient à justifier ce dernier et ses excès. Le deuxième argument est que ce capitalisme (ou néolibéralisme) se refuse à toute régulation publique et/ou politique alors que celle-ci est indispensable à toute économie quelle que soit sa forme.

Continuer la lecture de Capitalisme ou libéralisme ? Pas seulement une question de sémantique

Internet : vers la démocratie ou la dictature ?

Les conclusions de Rifkin sur la fin du capitalisme et l’émergence d’une économie plus communautaire ne font pas l’unanimité. Loin de là ! Certains voient dans l’Internet des Objets une idée séduisante mais fallacieuse. L’« Internet des Objets » nous conduira-t-il vers un monde plus démocratique, le monde des « prosommateurs » ou vers un monde plus autoritaire, quasi dictatorial où le capitalisme sera encore plus fort. Une analyse de l’histoire d’Internet peut nous faire conclure dans les deux sens. C’est ce qu’on va essayer de montrer à partir de la réflexion de Fred Turner. Sans pouvoir conclure, hélas, pour le futur !

Continuer la lecture de Internet : vers la démocratie ou la dictature ?